A Propos

Bonjour! Je suis Heidi – guide touristique et fondatrice de Women of Paris (Les Femmes de Paris). Partie de Londres en quête d’une nouvelle aventure au cœur de la capitale française, j’ai commencé à donner mes premières visites à Paris. Au fil de mon expérience mon amour pour la ville a grandi au point de développer une fascination pour la culture française ainsi qu’un véritable plaisir pour mon métier.

L’idée de créer ma visite des Femmes Essentielles de Paris m’est venue lorsque j’ai réalisé à quel point ce thème était délaissé dans le tourisme parisien. En effet, les visites typiques de la ville sont dominées par les grands hommes (Napoléon, Louis XIV, Victor Hugo etc.) et ne font que rarement référence aux grandes femmes, sinon pour ne s’intéresser qu’à une vision négative.

Après avoir réalisé cela dans un fort sentiment de découragement, j’ai décidé qu’il fallait changer les choses et créer quelque chose qui soit pertinent pour notre époque – un monde évolué où l’histoire patriarcale serait mise à l’épreuve. Dès mes premières recherches j’ai rapidement été surprise par la richesse et la diversité des noms qui venaient à moi, de Joséphine Baker à Marie Curie. J’espère ainsi que ma visite participe à dévoiler une nouvelle facette de Paris mais aussi qu’elle enrichit le tourisme parisien en créant une ouverture vers les femmes qui ont eu un impact sur cette ville déjà tant aimée par le monde entier.

Considérons les faits : La France n’a jamais eu de reine ni de présidente. Les françaises ont obtenu le droit de vote relativement tard en comparaison d’un grand nombre de leurs homologues européennes. C’est la capitale d’un pays qui a été dirigé par des hommes et dont l’histoire a majoritairement été dictée par des voix masculines. Les seules femmes dont nous entendons parler (au cours des visites habituelles de Paris) sont soit les épouses, soit les maîtresses ou encore les muses des grands rois, auteurs et artistes du pays. Tout au long de l’histoire, les femmes sont très sexualisées, chosifiées, mais plus rarement reconnues pour leurs propres accomplissements.

Autrefois, Paris faisait l’objet d’une allégorie, celle d’une muse féminine inspirant les grands artistes et écrivains masculins ayant réussi à s’y faire un nom. Mais qu’en est-il des femmes qui vécurent ici ? Qu’était Paris pour elles ? N’est-il pas temps d’entendre leurs voix à elles aussi ?

Heidi-Evans-founder-of-Women-of-Paris